Annot , les Grès d'Annot

 

Un Patrimoine naturel unique au Monde:

le site géologique "les Grès d'Annot"

Le nom générique des Grès d’Annot, a été donné à l’ensemble de cette formation* par le géologue Scipion Gras en 1840.

Même si dans la localité type d’Annot, ces grès n’y présentent pas le faciès * le plus caractéristique, leur aspect pittoresque a toujours suscité un attrait à la fois touristique et scientifique très important. On peut noter la présence de 5 grandes barres gréseuses de 70 à 80 m d’épaisseur chacune, qui affleurent de manière particulièrement spectaculaire entre les cours d’eau du Coulomp et de la Vaïre.

 

D’un point de vue géologique, c’est le mode de dépôt de cette formation de type flysch* qui en fait sa spécificité, et en particulier le fait qu’elle ait été déposée par des courants de gravité, c’est à dire des glissements, des coulées boueuses ou  sableuses, et des turbidites * (avalanches de sables et d'argiles). C’est à ce titre que les grès d'Annot ont suscité dès les années 50 à 60 un engouement scientifique très important, qui a justifié la réalisation de très nombreuses études, avec en particulier celles de l’Institut Français du Pétrole (ENSPM). Parmi ces études, la thèse de D.J. Stanley en 1961, en constituait une remarquable synthèse.

Les grès d'Annot sont essentiellement constitués de grains de quartz, de feldspath et de débris de roches, cimentés par de la calcite. Objet durant plusieurs années de nombreuses hypothèses et polémiques quant à leur origine, il est admis aujourd’hui que le matériel qui les compose provenait essentiellement d’un paléo-massif " Maures-Esterel-Corse "*. Ces matériaux issus de l’altération de ces massifs, étaient transportés vers le nord, au travers d’une plate-forme étroite, dont peu de témoins persistent aujourd’hui, et se sédimentaient dans des canyons étroits (comme par exemple Annot ou Contes), qui alimentaient le remplissage, plus au Nord, de petits bassins (Peïra Cava, Grand Coyer, Trois Evêchés).

L’intérêt pour cette formation ne s’est pas pour autant épuisé, et en effet, durant les années 70, 80 et 90, Annot et ses environs ont continué à voir passer un grand nombre de géologues, parmi lesquels, des universitaires (Universités de Grenoble et Bordeaux, Universités anglaises) et surtout et toujours l’Institut Français du Pétrole (ENSPM). Ceux-ci continuaient à travailler sur ce sujet afin d’en synthétiser des modèles géologiques pouvant s’appliquer  dans la prospection pétrolière et en particulier dans celles réalisées sur les marges du Golfe du Mexique, du Brésil ou de l’Ouest Africain (Golfe du Niger). A ce titre notre région sert de lieu de séminaire pour la formation de nombreux géologues pétroliers.

 

Les Grès d’Annot sont à associer aux Calcaires Nummulitiques * et aux Marnes Bleues (les roubines), formations avec lesquelles ils forment un ensemble appelé autrefois la Trilogie Priabonienne (du nom d’un étage géologique). L’âge de ces grès est difficile à évaluer de façon précise en raison du peu de fossiles (souvent remaniés) qu’ils contiennent ; On peut cependant définir un âge pour leur dépôt, qui va de la fin de l’Eocène (environ 40 millions d’années) jusqu’au début de l’Oligocène (environ 34 millions d’années), et dire qu’ils se sont déposés juste avant le début de la surrection des Alpes.

A défaut d’être des réservoirs pétroliers, nos fameux grès d’Annot qui sont poreux et perméables, constituent d’excellents réservoirs d’eau, qui alimentent de nombreuses sources à leur périphérie.

Par ailleurs, la présence de ces grès a permis en de nombreux endroit le développement de magnifiques forêts de châtaigniers, arbre calcifuge, dans les sous bois desquelles se récoltent bon nombre de ces fameux champignons qui font le plaisir des fines bouches.

 

Aujourd'hui, les Grès d'ANNOT attirent un nombre important de visiteurs qui viennent admirer leur splendeur et leurs formes originales. Des sentiers  balisés conduisent les marcheurs à divers points pittoresques tels que la Chambre du Roy ou les gigantesques falaises surplombant les Scaffarels.

 

Ce patrimoine naturel unique fait l'objet d'un aménagement tout à fait original : des voies et des blocs d'escalade y sont installés dans le plus grand respect du milieu naturel.

Lexique:

Formation : Terrains ayant des caractères communs et auxquels on associe généralement un nom de lieu.

 

Faciès : Catégorie dans laquelle on peut classer une roche et qui est déterminée par une ou plusieurs caractéristiques lithologiques.  (Lithologie = science qui étudie la composition des roches).

 

Flysch : Formation sédimentaire déposée dans une zone orogénique aujourd’hui tectonisée, et composée essentiellement d’un ensemble de turbidites. (Orogénèse= formation des chaînes de montagne).

 

 

Turbidites : Couches de sédiments détritiques déposées par un courant turbiditique, c’est à dire une masse d’eau contenant des matériaux en suspension qui augmentent ainsi sa densité et lui permet de s’écouler par gravité, ce qui s’assimile à une avalanche sous-aquatique.

 

La Corse était jusqu’au Miocène située plus au Nord-Ouest et regroupée avec les Maures et l’Esterel, avec qui elles formaient un paléo continent qui affleurait au sud des bassins des grès d’Annot.

Nummulites : Foraminifères benthiques (qui vit sur le fond) des mers chaudes peu profondes de l’Eocène et l’Oligocène. 

Foraminifère : protozoaire marin dont la cellule est entourée d'une capsule calcaire perforée de minuscules orifices.

Benthique (adjectif) se dit des dépôts résultant de l'activité d'organismes vivant sur le fond de la mer.

CALCITE [kalsit] n. f.
Carbonate naturel de calcium cristallisé (CaCO3), à structure rhomboédrique (qui a la forme d'un rhomboèdre).

RHOMBOèDRE [RöbóedR] n. m.
- 1. Géom. Parallélépipède dont les faces sont des losanges.
- 2. (1859). Cristallographie. Cristal dont les faces sont six losanges égaux.

 

Les Grès d'Annot sont constitués de quartz, de feldspath et de débris de roches qui ont été cimentés par de la calcite*.

Leur âge est très difficile à évaluer car ils ne contiennent quasiment pas de fossiles.

Autre caractéristique de ces roches tendres et poreuses : ce sont de véritables, pièges à eau où ont été trouvées de nombreuses sources.

De grands châtaigniers centenaires calcifuges poussent sur les Grès d'Annot.

sources tirées du site: annot.org

Passion-Canyon
Quartier Boulogne, 04120 La Palud sur Verdon
Port: 06 16 26 56 34
(Retirez les parenthèses autour de l'@)
contact(@)canyoning-gorgesduverdon.com
Siret: 44258594900013 N° J/S: 00408ET0009

Login: Mots de passe: